IREM de Poitiers

Institut de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques

Flash Info


En raison des congés d'été, nous vous invitons à passer vos commandes
de brochures avant le 14 juillet 2018 .
Après cette date les commandes seront suspendues et  seront traitées à partir de fin-août 2018


 

Ressources du Colloque Mathématiques en Cycle 3
IREM de Poitiers, 8 et 9 juin 2017


 

Nos partenaires

Portail des Irem - reduit

Apmep Poitou-Charentes - reduit

Espace Mendes France Poitiers - reduit

Academie de Poitiers - Reduit

Université de Poitiers SFA - reduit

 

 

 

On voit apparaître de manière récurrente dans les sujets du baccalauréat des exercices qui demandent, pour leur résolution, de maîtriser les arbres probabilistes. Il semble donc que ceux-ci soient incontournables dans l’enseignement des probabilités.
 
Mais est-ce vraiment le cas ? Ne s'agit-il pas d'une création didactique devenue peu à peu objet d'enseignement ?

Certes, ces arbres sont pratiques dans le cas d’épreuves  successives mais comment justifier le calcul qui permet d’obtenir la probabilité finale par le produit des probabilités figurant sur les branches ?

Si nous pensons que nous ne devons pas les évacuer de notre enseignement, il est légitime de réfléchir sur la  façon de les introduire, sur la place à leur accorder et sur leurs usages. Tel est le but de cet article.

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (arbres_probabilistes.pdf)arbres_probabilistes.pdf[ ]2318 Ko