IREM de Poitiers

Institut de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques

Flash Info


Le poste de secrétariat n'ayant pas été reconduit en Juillet 2017, nous vous informons qu'un certain retard apparaîtra dans le traitement de vos demandes.


 

Ressources du Colloque Mathématiques en Cycle 3
IREM de Poitiers, 8 et 9 juin 2017


 

 Du 28/09/16 au 07/07/17

Expo Maths & Puzzles

à l'Espace Mendès France de Poitiers

Lire l'article suivant sur notre site Pour préparer sa visite

 

Liste des conférences de mars et avril 2017

Le site Internet de l'IREM est actuellement en cours de rénovation et des perturbations sur son affichage sont à prévoir dans les semaines à venir. Veuillez nous excuser pour le désagrément occasionné.

L’IREM de Poitiers se réjouit d’une entrée explicite par les problèmes dans les programmes des spécialités mathématiques de Terminales S et ES.

Toutefois, nous regrettons que ce ne soit pas le cas dans le programme standard de ces classes, pour lequel les quelques phrases dans ce sens des objectifs généraux, sont vite contredites par le détail du programme. Une fois de plus, ceci semble signifier que la résolution de problèmes liés à la vie des hommes est réservée aux enseignements optionnels (TPE, MPS, spécialité) et ne constitue pas le cœur des mathématiques, lequel devrait rester entièrement coupé du réel.

 

 

Nous entendons encore certaines personnes dire que l’entrée par les problèmes allait de facto avec un abandon de la théorie mathématique et de la rigueur. Il serait nocif de l’introduire tant qu’elle est perçue de cette manière.

Elle ne pourra être réussie que si une véritable prise de conscience s’établit au niveau des enseignants et de ceux qui les encadrent, sur l’intérêt d’une telle démarche pour un véritable enseignement des mathématiques. Nos recherches actuelles au niveau de l’IREM de Poitiers, montrent que cela exige une véritable révolution dans la manière de penser cet enseignement, et exige en amont la multiplication et la diffusion des recherches effectuées dans ce sens et un gros effort au niveau de la formation continue des enseignants.

 

D’autre part, nous regrettons qu’en restant arc-boutée sur des contenus à préserver, la rédaction des programmes conduise à un saupoudrage et un survol sans approfondissement, et à la réduction des mathématiques à des techniques vides de sens.

Nous sommes donc très inquiets sur la formation mathématique des bacheliers (S comme ES) si ces programmes ne sont pas entièrement revus.

Jean Souville,

Directeur de l'IREM de Poitiers